Transfert

Une grande partie des connaissances sociales sont basées sur de l’information héritée d’une génération à l’autre, ce qui constitue parfois un grand obstacle vers l’adoption des idées basées sur la vraie connaissance de la science. Cet axe a pour vocation de communiquer d’une façon simple et accessible les informations scientifiques au grand public et aux décideurs.

Dans un pays comme le Liban on remarque souvent que les infractions liées à l’environnement émanent souvent d’une ignorance des notions environnementales, d’ou la nécessité et la pertinence de cet composante.

La composante Transfert s’inspire d’une démarche en psychologie de l’environnement et science cognitive . Elle s’intéresse en particulier à accompagner les échanges science/société entre les axes de O-LiFE et le grand public et/ou les différentes sphères de la société.