Observatoire de l’enneigement et climat

La neige du Mont-Liban est une ressource indispensable au Moyen-Orient. Une meilleure connaissance de la sensibilité de ce manteau aux fluctuations du climat et aux activités anthropiques est nécessaire pour anticiper la gestion de la ressource. Au Liban, les lacunes dans les enregistrements météorologiques et hydrologiques ainsi que l’indisponibilité des données, constituent toujours un obstacle aux études environnementales. En l’absence d’un solide réseau de stations de mesures au sol, la télédétection par satellite permet de reconstituer des informations précieuses sur l’enneigement. L’observatoire Spatiale de l’Enneigement et Ressources en Eau (OBSERvE) concoure à la compréhension de la variabilité spatiale et temporelle de cet enneigement, en relation avec les phénomènes climatiques dont le pourtour méditerranéen est l’objet.

5-Olife_Water_Life

WATER-LIFE : CESBIO, ECOLAB, ISTERRE, OREME, IGE, CENTRE DE TELEDETECTION, BAU, USEK,

Les partenaires de l’axe travaillent sur le fonctionnement hydro-écologique des régions semi-arides depuis de nombreuses années (SudMed). Les compétences concernant la caractérisation du couvert nival concernent l’observation et la modélisation des échanges sol-surface (y compris neige) -atmosphère, la télédétection des surfaces enneigées, le couplage modélisation/télédétection (assimilation) et la compréhension de la variabilité climatique en méditerranée. Avec un soutien fort de l’IRD, le CESBIO pilote le programme de recherche SudMed depuis 2002. Les partenaires ont répondu et obtenu conjointement plusieurs Ao (EraNetMEd).