Bio-LiFE

La biodiversité unique dont jouit le Liban génère une complexité des cortèges floristiques, d’habitats et des paysages dans un territoire assez restreint : un vrai point chaud pour la biodiversité de la méditerranée orientale.

Les priorités de recherche porteront principalement sur la caractérisation de Bio-indicateurs pertinents pour le suivi des milieux (conservation, dégradation et invasions) ; et la cartographie des habitats, pressions et système de support à la décision pour la priorisation à la conservation des milieux et des habitats. La promotion de l’accès à la donnée de terrain et la science participative permettant un accès plus large à une donnée fragmentaire est également une priorité.